top of page
Rechercher

Répondre à un besoin

Dernière mise à jour : 4 déc. 2023


Éprouver une passion pour l'enseignement de la socio-économie est bien plus qu'un simple choix de carrière ; c'est nourrir un profond enthousiasme pour partager les connaissances qui dévoilent les intrications fascinantes entre la société et l'économie. C'est trouver une joie profonde dans le partage des clés qui permettent de comprendre les rouages subtils qui animent notre monde contemporain.

En tant qu'enseignant dévoué à la socio-économie, j’ai le privilège d'inculquer à d'autres cette compréhension holistique de la façon dont les individus interagissent au sein de structures sociales et économiques complexes. Je me rends compte d’être investi du rôle captivant de guider les esprits curieux à travers les méandres des comportements humains, des dynamiques de consommation et des forces qui façonnent nos sociétés.

Aimer enseigner la socio-économie, c'est également célébrer la diversité des parcours individuels et encourager la réflexion critique. C'est offrir un espace où les idées peuvent fleurir, où les questionnements sont encouragés, et où les étudiants sont invités à explorer les multiples facettes de cette discipline multidimensionnelle.

C'est, d'une certaine manière, être un guide dans le voyage intellectuel qui conduit à la compréhension approfondie des réalités socio-économiques. C'est éveiller la curiosité, stimuler le sens critique, et inspirer une fascination durable pour les enjeux qui définissent notre époque.

En somme, j’aime enseigner la socio-économie est embrasser le rôle stimulant de transmetteur de savoir, permettant aux apprenants de développer une vision éclairée du monde qui les entoure. J’espère contribuer à former des esprits éclairés, prêts à aborder les défis complexes de notre société avec compréhension et engagement.


Pour transmettre cette science sociale, la préparation méthodique constitue une fondation essentielle, mais la mise en scène dynamique et captivante en classe joue un rôle encore plus crucial dans la création d'une expérience d'apprentissage mémorable. La socio-économie est une science vive, en mouvement qui nécessite une mise en scène pédagogique. J’avais des images cinématographiques du monde professoral, des personnages remarquables qui guident et enthousiasment leurs auditoires et c’est bien cela qui est important, l'enseignement va au-delà de la simple transmission d'informations. L'importance de la présentation, de la dynamique de classe et de la manière dont le contenu est délivré est relativement important. Un enseignant qui excelle dans l'art du théâtre éducatif sait comment captiver son auditoire, maintenir l'engagement des étudiants et créer une atmosphère propice à l'apprentissage. Cela implique d'utiliser des techniques variées, des anecdotes pertinentes, des exemples concrets et même un certain niveau d'humour pour rendre le contenu plus accessible et mémorable.

C'est d'autant plus stimulant pour moi, en tant que passionné du XVIIIe siècle, car c'est précisément durant cette période des Lumières que la sociologie et la socio-économie ont vu le jour, tout comme l’art de la discussion et la mise en scène de la conversation. C'est également à cette époque que des penseurs ont développé des idées qui ont contribué à façonner nos sociétés. Les principes énoncés au XVIIIe siècle continuent d'influencer nos sociétés modernes aujourd'hui !

Smith, Ricardo, Rousseau, Voltaire, Kant… sans oublier Les grandes salonnières parisiennes de cette époque exceptionnelle. Tous et toutes ont pensé et théorisé le monde qui est le nôtre actuellement.


Dans Les Lumières Monarchiques, j'emmène mes personnages sur les chemins de l'aventure. Et mes récits sont inévitablement imprégnés de sociologie, de socio-économie et de philosophie, car vivre l’Aventure avec passion implique nécessairement de réfléchir sur le monde qui nous entoure. C'est une manière pour moi de rendre hommage à ces penseurs du XVIIIe siècle qui ont façonné notre compréhension du monde et d'explorer comment leurs idées persistent et résonnent dans nos vies contemporaines.


12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page