top of page
Rechercher

Quand on me demande de raconter...

L'épopée a débuté par la découverte d'une lettre, une missive manuscrite en date du 21 septembre 1777, écrite à Saint-Domingue. Ce précieux document dévoile le destin d'un ancêtre oublié, Pierre Gally d’Hybouville, déserteur de la Royale, condamné au fer par un implacable tribunal militaire. Intrigué, je me suis lancé dans une quête d'informations auprès de ma famille, de la marine, de l'archevêché et des services d'archives. De découvertes en découvertes, de documents en révélations, l'histoire prenait vie sous mes yeux. Pierre ressuscitait, et il devenait impératif que je partage son récit. Ainsi commençait l'aventure ! Cependant, prétendre écrire, en tant qu'historien, un ouvrage dénué d'erreurs sur le XVIIIe siècle serait présomptueux. Se l'imaginer possible en tant que romancier, serait tout bonnement délirant. Je suis convaincu que cet ouvrage regorge d'imperfections, tant sur le plan historique que militaire, et qu'elles seront inévitablement décelées tôt ou tard. Néanmoins, certains aspects qui pourraient sembler étranges ou invraisemblables ont une base historique avérée. Et je me suis conformé à la maxime d'Eugène Ionesco : "La vérité est dans l'imaginaire."


J'ai auto-édité cette genèse, partagée avec plus d'une centaine de lecteurs et lectrices qui ont vogué au-delà des océans en compagnie de Pierre et de ses compagnons. Bien que des maisons d'édition aient manifesté leur intérêt, le monde de l'édition regorgeant d'individus douteux négligeant leur rôle d'éditeur, j'ai opté pour une petite maison, prônant la sincérité et la collaboration avec l'auteur, me laissant maître de mon manuscrit et de mes choix d'écriture. Mais qu'est-ce que "Les Lumières Monarchiques" ? C'est bien plus qu'une épopée aux temps des Lumières. C'est un regard décalé sur le XVIIIe siècle, un récit minutieusement ciselé de détails historiques. Il se présente comme le vibrant témoignage d'une époque et de géographies oubliées, mais surtout comme un roman d'aventure et un voyage initiatique au cœur d'une société monarchique et colonialiste au bord de l'implosion, résonnant étrangement avec notre actualité. Mes personnages, façonnés par leurs aventures, explorent la noirceur humaine tout en découvrant l'amour et la fraternité. À travers courses-poursuites, batailles, complots et bals merveilleux, mon récit devient une critique du mercantilisme, une réflexion sur la liberté d'entreprendre, de faire des choix et d'aller au bout de ses convictions. C'est aussi un éloge de la désobéissance, une réflexion sur l'apprentissage qui éveille les consciences et fournit les outils pour combattre l'obscurantisme.

Dans ce premier tome "Une certaine éducation", nous suivons Pierre, mon ancêtre, à l'école des Cadets-Gentilshommes de Rochefort, où il tisse des amitiés indéfectibles avec sept autres cadets. Ensemble, ils grandissent et apprennent l'art de la guerre. Devenus officiers, ils embarquent pour rejoindre Saint-Domingue, mais une escale aux Canaries vient chambouler leur destin. En parallèle, c'est l'histoire d'André Corbeville, père jésuite et précepteur de Pierre, qui se dessine. Séduit par les idées des Lumières, il devient espion et se trouve au cœur d'un scandale opposant les rigoristes religieux à la pensée humaniste du XVIIIe siècle.

Imaginez, vous voyagez aux côtés de Casanova, du cardinal de Bernis. Vous rencontrez le Roi Louis XV, partagez une bière avec l'amiral Turgot, déguster des mets savoureux en compagnie de dames prêtent à tout pour vous séduire. Vous chevauchez aux côtés de jeunes aristocrates dévergondés, combattez pour vos convictions et être libre d’aimer qui vous voulez… L'aventure vous emporte !

16 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page